[Structure mixte bois/béton] La maison des cultures et des mémoires de Guyane

La Maison des cultures et des mémoires de Guyane (MCMG) est dédiée au stockage des archives et des réserves muséales du territoire. Son enveloppe en bois et en béton en font un édifice emblématique.

 

 

Une structure mixte, garante de l’isolation

Protéger les archives de la Guyane du climat équatorial était le défi majeur de ce projet. C’est ainsi que l’équipe de la maîtrise d’œuvre et notamment BETOM Ingénierie (bureau d’études et de conseil en ingénierie), en charge, entre autres, de la mission structure, a œuvré pour une enveloppe capable de faire face à la fois à l’humidité extrême, au soleil, à la chaleur et au vent.

Maître d’œuvre de l’ensemble des lots techniques (hors acoustique), BETOM Ingénierie est un spécialiste de la structure mixte et dispose par ailleurs d’un pôle en structure bois (TECBOIS) et d’un pôle en structure acier (AEN).
Pour la Maison des cultures et des mémoires de Guyane, c’est un bois local qui a été utilisé. Quant au béton, il permet de garantir l’isolation tout en apportant une touche esthétique grâce à une teinte spéciale.
L’ensemble du bâtiment possède également une structure métallique.

 

   

 

L’environnement au cœur du projet

Au-delà de l’intégration du bâtiment dans le paysage et l’utilisation de matériaux locaux, la performance HQE prend une part importante dans cette opération réalisée en BIM. Afin de garantir la performance HQE, le mandataire, D3 Architectes, s’est accompagné de Cap Terre, spécialiste en construction et en aménagement durables. Cap Terre a assuré le conseil environnemental, l’optimisation des consommations et du confort, le choix environnemental des produits etc.

 

Le chantier est en cours. La livraison est prévue pour mai 2018.

L’équipe :
Maître d’ouvrage : collectivité territoriale de Guyane
Mandataire : 3D Architectes
Maîtrise d’œuvre : Abriba (architecte local), BETOM Ingénierie (BET TCE), Architecte et Techniques (scénographe), Altia (acoustique), Cap Terre (BET HQE).

 

 

A lire 
"Enveloppe : une double peau pour protéger la mémoire guyanaise" dans Le Moniteur 

 

A voir : vidéo du chantier 


Crédit photo et vidéo : D3 Architectes